Le prix d’un litre du carburant a pris de l’ascenseur en ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu, depuis vendredi 24 Septembre 2021. Le litre d’essence qui se vendait il y a peu entre 1900 et 2000 Franc Congolais, se négocie actuellement entre 2200 et 2500 Franc Congolais.

Les revendeurs du carburant justifient cette hausse par la rareté des produits pétroliers sur le marché.

« Aujourd’hui, nous vendons un litre à 2 200Fc. Auparavant nous vendions à 2000. Nous dépendons des fournisseurs. Lorsqu’ils majorent le prix, nous sommes obligés de les suivre. Ils disent qu’il y a carence de carburant », a déclaré un revendeur du carburant au centre ville de Beni.

La hausse du prix d’un litre d’essence présage la majoration du prix d’une course de moto, pour le transport en commun. Les conducteurs des motos disent observer encore la situation avant de majorer le prix de la course.

« Aujourd’hui, nous achetons le carburant à 2 200 Fc alors qu’il était à 2 000. La course dépend actuellement du trajet. En ville, c’est 500Fc. Nous n’avons rien changé jusque-là. Nous sensibilisons d’abord nos clients afin qu’ils sachent que le prix de carburant a haussé. Mais, il faut que la course soit fixée à 1 000Fc », a fait savoir un conducteur de moto taxi rencontré en plein centre ville de Beni.

Toutefois, le prix d’un litre d’essence n’a pas changé au niveau de la pompe. Il varie encore entre 1 900 et 2000 Francs congolais.

Mervedi Kalmer