Le commandant intérimaire de la Police Nationale Congolaise (PNC), commissariat urbain de Butembo dresse un bilan de trois policiers grièvement blessés et admis aux soins ainsi que 7 manifestants interpellés.

Il s’agit du bilan de la journée ville morte décrétée par le groupe de pression Veranda Mutsanga, vendredi 15 octobre 2021. Le commissaire supérieur principal Polo Ngoma Di-Ntoto Jean-Paul  précise que ces éléments de forces de l’ordre ont été blessés par des manifestants la matinée de ce vendredi 15 octobre 2021 au niveau de Mutsanga, en commune de Bulengera.

Le commandant intérimaire de la police en ville de Butembo regrette que des auteurs de cette journée sans activités se soient attaqués aux policiers chargés de maintenir l’ordre public.

« Moi, je pense qu’il doit y avoir un autre agenda caché. Parce que selon la ville morte, il n’y aurait pas tous ces actes de vandalisme. Si les gens veulent compatir avec les gens du grand nord et de l’Ituri, parce qu’ils ont perdu les leurs, ça ne doit pas nécessairement être l’occasion pour eux de menacer la police. La police n’est pas l’ennemi de la population. Voilà omme conséquence, trois policiers qui sont blessés et internés à l’hôpital », regrette-t-il.

Notons que parmi les six personnes interpellées, se trouvaient deux mineurs qui ont été relâchés, renseignent les sources policières.

Piscas Kasumba