Les Forces de la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) viennent de remettre aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) le camp militaire défensif de Kididiwe, en territoire de Beni.

La cérémonie y relative s’est déroulée vendredi 19 novembre 2021 au village de Kididiwe, un ancien bastion des rebelles d’Allied Democratics Forces (ADF), situé en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Ce camp d’une capacité d’accueil de 200 hommes a été remis aux FARDC par l’entremise du N°2 des forces onusiennes. Le général de brigade Jay Chaika a indiqué que la construction de ce camp était nécessaire pour permettre aux forces congolaises de maintenir cet ancien bastion des ADF passé sous contrôle de l’armée depuis 2019 et sécuriser les habitants de ce coin.

« Il était important d’avoir ce camp ici tellement que les rebelles ADF y occupaient plusieurs zones. Nous travaillons ensemble avec les FARDC. Mais, la RDC est un pays qui a ses forces de sécurité, notamment les FARDC et la Police. Nous avons appuyé pour que ces éléments y campent », a rappelé le général de brigade Jay Chaika.

Réceptionnant ce camp militaire, le commandant du secteur opérationnel Sokola1 grand nord, s’est dit flatté par cette réalisation des forces de la MONUSCO. Il a émis le souhait de voir ses éléments basés dans la zone être placés dans des meilleures conditions.

« Je suis ravi de joie. Je ne m’attendais pas à cette réalisation. C’est un grand site. On a conquis Kididiwe et la MONUSCO nous a construit des tentes pour les militaires, pour les opérations », a salué le général Bertin Putela.

Notons que la base de Kididiwe répond aux normes tactiques, à l’image de celles de la MONUSCO. Elle est la première d’une série de 5 qui seront construites dans la région de Beni.

Mervedi Kalmer