Les services de sécurité du territoire d’Aru, en province de l’Ituri, ont intercepté une cinquantaine de jeunes qui se déplaçaient en masse, en direction de la province du Haut-Uélé. Elles ont été présentées à la presse locale, jeudi 18 novembre 2021.

D’après l’administrateur du territoire d’Aru, les services de sécurité ont trouvé suspect le mouvement de ces jeunes venus du territoire de Mahagi. Le Commissaire Supérieur Principal Richard Mbambi Kingana a déclaré que ces jeunes disent avoir été recrutés à Mahagi pour des activités champêtres dans la province voisine du Haut Uélé.

« Ces jeunes, nous les avons interceptés parce qu’ils sont venus de Mahagi. C’est un groupe de jeunes gens qui se déplacent en masse pour aller faire des champs dans le Haut-Uélé. Ils ont été recrutés par un monsieur de Haut-Uélé comme quoi ils devaient faire les champs. Nous avons estimé qu’un monsieur ne peut pas recruter des gens comme ça sans passer par les autorités des chefferies, les autorités territoriales. On ne devrait pas permettre un tel déplacement en masse. D’abord, du point de vue ordre public, nous n’étions pas avertis. C’est pourquoi, nous avons appelé les autorités de Mahagi pour nous l’expliquer et que ces jeunes retournent chez eux à Mahagi », a expliqué l’autorité territoriale.

Le Commissaire Supérieur Principal Richard Mbambi Kingana a indiqué que ces jeunes ont été libérés après leur arrivée à Mahagi où des investigations ont été menées pour comprendre le mobile de leur déplacement.

La Rédaction