Deux personnes ont trouvé la mort dans des circonstances différentes, le weekend dernier dans la commune rurale de Kanyabayonga, à l’entrée sud du territoire de Lubero, au Nord-Kivu.

D’après le journaliste Augustin Tsongo de la radio Kanyabayonga joint au téléphone par le correspondant de rtvh.net à Lubero, la première victime est un civil qui a été tué par balle la nuit de samedi à dimanche 21 novembre 2021 par des présumés bandits à mains armées. La seconde victime, est un présumé kidnappeur de 8 filles, lynché dimanche par justice populaire.

« Ce dimanche deux cas d’insécurité ont été signalés. Le premier a été enregistré à Kahando où six jeunes filles ont été sauvées de justesse entre les mains des présumés kidnappeurs. Selon nos sources, ces présumés kidnappeurs étaient au nombre de trois, munis d’une arme à feu. Ces enfants ont passé nuit dans la brousse et le matin quand la population cherchait ces filles, elle a réussi à mettre la main sur les présumés kidnappeurs. L’un d’eux a été brulé vif. Un autre s’est échappé et l’auditorat militaire a pu récupérer le dernier. La même nuit de samedi à dimanche, dans le quartier Singa Mwambe, un habitant a été fusillé par des bandits qui restent jusque-là inconnus », a témoigné Augustin Tsongo.

Asaph LITIMIRE