À quelques heures de l’ouverture à Kinshasa des assises du DRC-Africa Business Forum, le Ministre congolais de l’industrie,  Julien Paluku et son collègue des médias, Patrick Muyaya réitèrent la détermination du Gouvernement à capitaliser le marché international des batteries et véhicules électriques.

Les deux membres du Gouvernement Sama Lukonde l’ont fait savoir lundi 22 Novembre, au cours d’un briefing devant la presse sur le DRC-Africa Business Forum.

Ce forum de deux jours se veut une sorte de publicité du Continent Africain comme bassin de la production des voitures électriques dans le monde, a rappelé Julien Paluku Kahongya.

Le patron du Ministère de l’industrie a précisé que ce cadre sera une rencontre entre industriels et financiers qui vont aider et accompagner la RDC dans la mise en place de la chaîne de valeurs régionales autour de l’industrie des marchés des batteries et voitures électriques.

Il a ajouté que ces assises de haut niveau constituent également une opportunité pour refuser l’exportation des minerais congolais à l’état brut. Selon lui, l’industrie des batteries et véhicules électriques va créer un vaste marché d’environs 8 mille milliards de dollars américains au monde, dans les quatre  prochaines années.

« Lorsque nous exportons les minerais en état brut, nous ne profitons qu’en concurrence de 0,1 à 3% de ce que nous devrions avoir en retour. Par contre, si nous commençons à transformer les minerais et à vendre les batteries électriques aux utilisateurs qui sont les européens, les américains et les chinois; Ça va nous permettre d’être dans ce grand marché mondial qui est autour de 8 mille milliards de dollars américains », a expliqué le Ministre congolais de l’industrie.

Le DRC-Africa Business Forum qui s’ouvre ce mercredi 24 novembre 2021 à Kinshasa sera sanctionné par la signature des contrats entre les intervenants, les acheteurs et les sociétés financières.

La Rédaction