Trois enfants enlevés par les rebelles d’Allied Democratics Forces (ADF) il y a trois semaines à Kisunga, dans la chefferie des Bashu, ont réussi à  s’échapper  des mains de leurs ravisseurs, mardi 23 novembre 2021.

Cette information est livrée par Melelki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise en secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Il affirme avoir échangé avec ces ex otages qui sont arrivés à Kibelebele, une bourgade située à 6 Km de la commune de Bulongo, le matin de mercredi 24 novembre.

Ces enfants âgés de moins de 15 ans et issus d’une même famille se trouvent pour le moment entre les mains des autorités militaires, en attendant leur réinsertion dans la communauté.

« Nous avons accueilli trois enfants, tous des garçons dont l’âge varie entre 10 et 14 ans. Ce sont des enfants de Kisunga, dans la chefferie des Bashu, en territoire de Beni. Ces enfants étaient portés disparus après leur enlèvement par les ADF. Ça fait déjà au moins trois semaines selon les propos de ces enfants. Ils étaient pris en otage par les ADF lorsqu’ils avaient signé une incursion dans cette partie », a rapporté le coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise en secteur de Ruwenzori.

Par ailleurs, Melelki Mulala invite les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à l’encadrement et à la protection de ces enfants.

Mervedi Kalmer