Les chauffeurs qui fréquentent la route Beni-Komanda-Bunia déplorent le blocage de plus 150 voitures et plus de 75 camions à Komanda, dans la province de l’Ituri.

Ils font savoir que c’est depuis plus de trois semaines que ces véhicules sont bloqués dans la cité de Komanda. D’après ces chauffeurs, plusieurs raisons sont avancées pour expliquer cette situation.

Ils dénoncent principalement la « suspension inexpliquée du convoi par le commandant de l’armée dans cette partie du territoire d’Irumu, en Ituri ».

« Actuellement, nous enregistrons plus de 150 voitures et plus de 75 canions stationnés à Komanda. Il y a des chauffeurs qui viennent de passer, certains deux semaines et d’autres trois. On nous parle des problèmes d’insécurité, du délabrement de la route, alors que certains véhicules passent par là. Les responsables de l’armée sur place à Komanda n’ont pas la bonne volonté. Nous souffrons beaucoup et nous y dépensons beaucoup d’argent », a témoigné Jackson Kambale, l’un de ces chauffeurs contacté au téléphone par rtvh.net.

Il appelle les autorités militaires à envisager des mécanismes idoines pour décanter cette situation.

Roger Mulyata