La Coopérative des Dépositaires des produits vivriers (CODEPROVI) ville de Butembo, au Nord-Kivu, rassure qu’ il n’y aura pas rareté des produits vivriers avant, pendant et après les  festivités de Noël et de Nouvel an qui pointent à l’horizon.

Son Président, Kasaï Matsatsa l’a fait savoir à rtvh.net, lundi 13 décembre 2021. Parlant particulièrement de la pomme de terre, il a rassuré que cette denrée alimentaire va se vendre à un prix normal.

« Tout ce que nous faisons actuellement, c’est seulement approvisionner la ville de Butembo en produits vivriers, pendant cette période des fêtes de Noël et de Nouvel an. Je sais que dans toutes les familles, on préfère prendre un peu de frite, d’autres peuvent ajouter du riz. Je pense que nos clients n’auront aucun problème lié à la carence parce que nous sommes dans la période de production. La pomme de terre va se vendre au prix habituel. Comme, aujourd’hui, nous sommes à 75 000 francs congolais pour un sac de 100Kg pour la pomme de terre ordinaire », a-t-il expliqué.

Néanmoins, le Président de la CODEPROVI en ville de Butembo, exprime son inquiétude face à la situation sécuritaire qui prévaut dans la région de Beni qui, selon lui, risquerait d’impacter négativement sur la clientèle de ce produit de nature périssable.

« Mais si on n’arrive pas à sécuriser le milieu pendant cette période de fête, en tout cas, ça sera vraiment un manque à gagner. Parce que la pomme de terre risque de pourrir dans les dépôts du fait qu’il n’y aura pas assez d’activités », s’est inquiété Kasai Matsatsa.

Il invite les autorités compétentes à garantir la  sécurité de la population et de ses biens afin que ces fêtes se déroulent dans un climat apaisé.

Providence Birugho et Ornella Dongini