La révision à la hausse du prix d’un litre de carburant impacte déjà négativement sur le quotidien de plusieurs ménages en ville de Butembo, au Nord-Kivu.

Selon le constat fait mercredi 15 décembre 2021 par les reporters de rtvh.net, le prix du litre de carburant se négocie autour de trois milles francs congolais (3000FC) auprès des revendeurs dits Kadafimen.

Certains taximen-moto qui confirment cette information déplorent le fait que cette situation impacte déjà négativement sur leurs recettes journalières.

« La hausse du prix d’un litre du carburant a déjà impacté négativement sur le prix de la course. Pour aller à Rughenda par exemple, on faisait payer 1500 fc. Mais aujourd’hui, c’est 2000 fc. Certains clients sont entrain de comprendre petit à petit la situation. Mais, c’est celui qui n’est pas informé qui discute beaucoup », témoigne un taximan-moto.

Certains chauffeurs des agences de voyage exerçant sur l’axe Butembo-Goma disent craindre la majoration du  prix du billet d’ici peu. Situation similaire pour les agences de voyages. Ils en appellent à l’intervention des autorités compétentes  pour éviter le pire.

Cette flambée du prix de l’essence s’observe depuis le début de cette semaine en ville de Butembo et environs.

Providence Birugho et Rosine Vuhese