Les infirmiers et personnel administratif du secteur public en Division Provinciale de la Santé (DPS) antenne de Butembo, poursuivent leur mouvement de grève déclenché depuis l’année dernière.

Des activités préventives dont la vaccination des femmes enceintes et des enfants ne fonctionnent toujours pas depuis le déclenchement de la grève des infirmiers et personnel administratif du secteur public, dans la partie nord de la Province du Nord-Kivu.

Selon Mathe Maneno, porte-parole des grévistes, le mouvement de grève qui se poursuit, vise à pousser le Gouvernement congolais à trouver le plus tôt possible, des réponses à leurs revendications.

Il indique qu’actuellement, le personnel soignant se limite à organiser un service minimum dans différentes structures sanitaires de la DPS antenne de Butembo. Les activités préventives se déroulent uniquement dans les structures sanitaires privées, confie la même source.

« Jusque-là, la vaccination n’a pas encore commencé. Tel qu’on avait dit, toutes les activités doivent être suspendues. Ceux qui sont en train de faire la vaccination, je ne crois pas que ce soient les structures étatiques. Ce sont les structures privées intégrées qui le font », explique l’infirmier Mathe Maneno.

Les infirmiers et personnel administratif sont en grève sèche depuis le mois d’août 2021. Ils revendiquent notamment l’alignement des infirmiers Nouvelles Unités (NU) sur les listings de paie et l’amélioration de leurs conditions salariales par le Gouvernement central.

La Rédaction