L’agglomération de Bunagana, frontalière avec l’Ouganda et le village de Gisiza, dans le groupement de Jomba, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, sont bel et bien sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Cette mise au point a été faite par le porte-parole du secteur opérationnel sokola 2, dimanche 22 Mai 2022. C’est après une visite d’inspection effectuée sur place par le général-major Peter Chirimwami, commandant de ce secteur operationnel.

D’après le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko Guillaume, cette descente sur terrain avait pour objectif, couper court aux rumeurs selon lesquelles les rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) auraient reconquis ces agglomérations.

Il a rassuré que l’armée régulière continue à consolider ses positions dans cette partie du territoire de Rutshuru.

« L’ennemi a dit qu’il est à l’école primaire Nyamugondo à Gisiza. Mais je viens de vous le prouver que ce ne sont que des mensonges. Les FARDC sont bel et bien à Gisiza », a-t-il fait savoir.

Les FARDC renforcent également leurs positions dans l’agglomération frontalière de Bunagana.

« Au niveau de la douane, les activités se déroulent normalement. Mais aussi, la population est en train de vaquer librement à ses occupations. Donc, Bunagana reste sous contrôle des FARDC et nous sommes en ce moment en train de consolider toutes les positions. Il est très important de continuer à dire à la population de garder son calme. Et de continuer à collaborer avec son armée comme elle l’a toujours fait depuis que nous avons lancé les hostilités contre le M23 », a encouragé le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko Guillaume.

Les sources locales renseignent que des affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 se sont poursuivis toute la journée de ce lundi 23 Mai.

La Rédaction