Ouverture ce lundi 8 juin 2020 en ville de Beni du procès qui oppose le ministère public au prévenu Ombeni Mongosa Erick devant le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo, au Nord Kivu. Ce policier est accusé d’avoir tiré sur le nommé Freddy Kambale Marcus, ce jeune militant du mouvement citoyen lutte pour le changement, tué il y a quelques semaines au cours d’une manifestation populaire. Pour soutenir cette action de la justice, les militants de la Lucha Butembo étaient en sit-in devant l’hôtel de ville ce même Lundi.

La première audience dans ce procès a été ouverte ce Lundi 08 Juin par l’identification du prévenu, suivi du début effectif de l’instruction du dossier. Le policier Ombeni Mongosa est poursuivi par le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo pour meurtre de Freddy Kambale, jeune militant de la Lucha abattu il ya quelques semaines à Beni, au cours d’une manifestation populaire visant à dénoncer la recrudescence de cas d’insécurité dans cette ville.

Plusieurs militants de la Lucha et les habitants de Beni ont pris part à cette première audience. Ceux-ci qui saluent l’ouverture de ce procès, espèrent à l’impartialité de la justice.

A Butembo, les militants de la LUCHA ont aussi manifesté ce lundi 8 juin 2020. Ils étaient dans la cour de la mairie pour, selon eux, soutenir leurs collègues de Beni qui assistent au procès contre le présumé assassin du militant Freddy Kambale. Ils souhaitent que le droit soit dit afin de décourager des agissements disproportionnés de certains agents de l’ordre face aux manifestants pacifiques. 

Après ce sit-in de quelques heures devant l’hôtel de ville, les militants de la Lucha Butembo se sont aussi rendus dans les installations du tribunal de grande instance de la place pour la même mission. Cette manifestation s’est déroulée sans aucun incident.

Samuel Sirasi et Roger Mulyata