Une nouvelle embuscade des rebelles ADF a coûté la vie à trois personnes dont un militaire FARDC. Deux autres personnes ont été grièvement blessées. Le fait s’est passé, la nuit de vendredi à ce samedi 4 Juillet 2020 dans le territoire de Beni, au Nord Kivu.

L’administrateur du territoire de Beni qui confirme l’information, précise que les victimes de cette embuscade étaient à bord d’un muni bus, sur la route la nationale N°4, entre Oicha et Eringeti. Donat Kibwana parle de trois personnes tuées dont un militaire et deux autres personnes grièvement blessées. Il déplore toute fois la violation par le chauffeur de ce muni bus de la mesure interdisant le trafic sur cette route pendant les heures vespérales. L’autorité territoriale insiste sur le respect de cette mesure qui interdit tout trafic sur cette route après 17 heures locales.
La société civile du territoire de Beni par le biais de son premier rapporteur exprime sa désolation vis-à-vis de ces pertes en vies humaines. Lewis Saliboko trouve inquiétant que deux embuscades se soient déroulées au même endroit le même jour. C’est ainsi qu’il propose le système d’escorte des véhicules qui empruntent cette route.

Du côté de l’armée, le porte-parole du secteur opérationnel grand nord qualifie ces embuscades d’un jeu de l’ennemi visant à pousser les forces loyalistes à abandonner les bastions de ces rebelles déjà récupérés. Le Lieutenant Antony Mwalishayi rassure que l’armée adapte sa tactique sans dégarnir ses positions dans la profondeur du Parc national des Virunga.

Samuel Sirasi