Faire face à une série d’attaques des ADF dans les villages et localités de la chefferie des Babila-Babombi. L’armée a renforcé sa présence dans cette partie du territoire de Mambasa en province de l’Ituri ou les terroristes de l’ADF tentent de se réfugier et étendre les massacres, fuyant la pression militaire exercée contre eux à Beni par les FARDC. Le Lundi 09 mars, le commandant du secteur opérationnel Grand-Nord Sukola 1 a visité tous les villages longeant l’axe Bella-Byakato pour rassurer la population de sa sécurité.

Maitrisant petit à petit la situation dans le secteur opérationnel grand-nord, l’armée intensifie ses opérations et se lance à la trousse des ADF mais cette fois en territoire de Mambasa en Ituri. Ici l’ennemie commence à se faire signalée régulièrement dans les villages de la chefferie de Bambila-Babombie, fuyant la puissance de feu des FARDC en territoire de Beni.

Cette situation a justifié la visite du commandant du secteur opérationnel Grand-Nord, le général de Brigade Jack Ichaligonza Nduru, dans les villages situés le long de l’axe Bela-Biakato sur la route national N°44, Beni-Mambasa, Bela-Lukaya, Makumo-Biakato. Tous ces villages se sont déjà vidés de leurs habitants suite aux attaques récurrentes soit par les miliciens mai-mai soit par les rebelles ADF tuant des populations civils.

 Un message d’espoir que l’armée apporte aux habitants de Bambila-Babombi qui se traduit par l’intensification des opérations dans cette partie de la province de l’Ituri. Le general Jack Ichalinza Nduru a profité de cette visite pour sensibiliser les jeunes de Biakato à se désolidariser des rebelles mai-mai car faisant le lit pour les ADF a-t-il indiqué.

Martial Bendelo