Le Tribunal militaire, garnison de l’ituri a organisé, mercredi 14 octobre, une audience foraine contre 11 prévenus dont une femme.

Ils sont poursuivis notamment pour meurtre, assassinat, détention illégale des munitions et trafic d’armes de guerre. Le premier dossier est celui d’une femme arrêtée au quartier Muzipela, dans la commune de Share. Mave Ngavu Espérance a été appréhendée avec plus de 400 minutions de guerre. Le Tribunal militaire, garnison de l’ituri la poursuit pour détention illégale et trafic d’armes de guerre.

Dans cette affaire, huit personnes sont accusées d’avoir participé à un mouvement insurrectionnel. Les deux derniers prévenus sont des présumés miliciens de CODECO, ayant tendu une embuscade à un chauffeur à Matete ,sur la Route Nationale N° 27, située à plus au moins 48 kilomètres, au nord de la ville de Bunia, dans le territoire de Djugu.


« 11 personnes sont passées devant le tribunal militaire. On a 4 types des dossiers. Le premier avec une femme poursuivie pour détention des minutions de guerre. Le deuxième dossier, il s’agit des collaborateurs du lieutenant colonel Masamba, chef d’un mouvement insurrectionnel qui a été étouffé par les services de défense et de sécurité à Aru. Le troisième implique deux personnes arrêtées à Butembo et à Ingbokolo dans le même dossier. Le quatrième et dernier type, engage deux éléments de la CODECO qui ont tendu une embuscade à un chauffeur », a précisé le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, porte parole des Forces Armées de la République du Congo (FARDC) dans le secteur opérationnel de l’Ituri.

Emmanuel Bahati