Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita et la Directrice Générale ad intérim du Fonds National d’Entretien Routier (FONER), Georgine Selemani ont effectué une mission d’inspection des travaux de modernisation de la rue père Jérôme en ville de Butembo, jeudi 3 décembre.

Le gouverneur du Nord-Kivu et la DG ad intérim du FONER en mission de quelques heures à Butembo, ont été accueillis à l’aérodrome de Rughenda par le maire adjoint de Butembo Kambale Tsiko Patrick, entouré des membres du comité urbain de sécurité.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita accueilli à l’aérodrome de Rughenda par le maire adjoint de Butembo © Rachid Amuri Kasongo rtvh

Le cortège de l’autorité provinciale a directement pris la direction de la rue Père Jérôme, en pleine modernisation en commune de Vulamba. Sur le chantier, Carly Nzanzu Kasivita a reçu des explications du responsable de l’Office de la voirie et drainage (OVD) qui supervise les travaux.

Après avoir parcouru la rue qui va bientôt porter une nouvelle robe, le chef de l’exécutif provincial s’est rendu à l’hôtel de ville où il a présidé une réunion du comité urbain. Carly Nzanzu Kasivita s’est également adressé à plusieurs centaines des habitants de Butembo qui l’attendaient dans les installations de la mairie, sur l’objet de sa brève visite à Butembo.

« Nous avons accompagné la directrice générale ad intérim du FONER dans cette ville pour inspecter ensemble le début des travaux d’asphaltage de la rue Père Jérôme. La loi sur le FONER demande que ce dernier puisse rétrocéder à chaque province qui mobilise ses recettes une quotité pour les besoins de la voirie urbaine, des routes d’intérêt provincial mais aussi des routes de déserte agricole », a précisé Carly Nzanzu Kasivita.

Il en a profité pour éclairer l’opinion au sujet de ce que certaines personnes qualifient de « rétrécissement de la chaussée » sur la rue père Jérôme, non loin de l’entrée du collège Kambali.

La rue père Jérôme en plein travaux de modernisation © Rachid Amuri Kasongo rtvh

« Je suis démocrate. Je respecte les avis de chacun de nous. J’ai reçu le même message sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi, je suis motivé de venir voir. Selon les explications de l’Office de la Voirie et drainage, les gens n’ont pas mis en compte la considération du trottoir. C’est-à-dire, il y aura un trottoir à pied à côté de cette canalisation. Comme on le dit, laissons les choses s’exécuter et nous apprécierons après », a indiqué l’autorité provinciale.

De son côté, madame Georgine Selemani, directrice générale intérimaire du FONER, a promis un nouveau financement en faveur du parachèvement des travaux sur cette voie routière.

« L’argent qui finance ces travaux, est issu de vos contributions. Quand le gouverneur a vu l’état de la route, il m’a dit, les agents de l’OVD racontent que lesdits travaux ne seront pas achevés. Malgré la Covid-19, nous allons chercher de l’argent pour que les travaux soient terminés », a-t-elle promis.

Outre la DG du FONER, le gouverneur était accompagné de la députée nationale Jeannine Katasohire et des députés provinciaux Mbenze Yotama et Paluku Siwako Kapako, respectivement élus du territoire de Beni, de la ville de Butembo et du territoire de lubero.

Nzanzu Kamuha