Le Cercle International de Défense des Droits de l’Homme, la Paix et l’Environnement, plaide pour la tenue des audiences publiques dans le cadre du procès contre les présumés auteurs de la récente attaque armée contre les éco gardes du parc national des Virunga, en province du Nord-Kivu.

Le secrétaire exécutif du CIDHOP, encourage la poursuite des enquêtes visant à démanteler l’ensemble du le réseau des malfrats, cités dans l’attaque armée contre les éco gardes du parc national des virunga. Maitre Delico Mbambu estime que pour y arriver, les services de sécurité devraient associer la population civile du territoire de Rutshuru et celle des entités voisines.

Cet acteur des droits humains dénonce également les menaces dont sont victimes ce dernier temps, les activistes de droits humains en territoire de Rutshuru, de la part des inconnus. Selon lui, ces derniers s’identifient comme des proches de responsables du parc des Virunga.

Au cours de l’attaque qui avait visé les éco gardes du PNVI, en début de mois de janvier, six personnes avaient trouvées la mort.

La Rédaction