Depuis l’arrêt des productions musicales dans des lieux publics pour limiter la propagation du coronavirus,  les musiciens endurent plusieurs difficultés.

L’artiste musicien du style RNB, Alain Kambale l’a fait savoir à la RTVH, au cours d’une interview lui accordée dans un studio d’enregistrement, situé au centre-ville de Butembo.

« Nous sommes des artistes et nous avons des œuvres que nous devons exposer pour se rendre compte que telle ou telle autre œuvre m’a rendu ceci en retour. Avec cette situation liée à la pandémie de la Covid-19, nous avions des contrats de production en show pour vendre notre image mais plusieurs ont été annulés. Cela n’est pas vraiment facile », a expliqué Alain Kambale.

Cet artiste musicien qui note une réduction d’opportunité depuis ce temps de lutte contre la pandémie, soutient tout de même qu’il arrive aux musiciens d’organiser frauduleusement des prestations live pour se refaire une certaine santé financière.

« Il y a eu réduction des opportunités pour jouer en live. Je devais avoir beaucoup des productions à Butembo, à Beni et à Goma.  On a également eu des manifestations mais cela par fraude bien-sûr. Je peux aussi me permettre de dire que cela a été possible parce que l’État n’est pas vraiment capable de contrôler partout au même moment », s’est-il plaint.

Ismaël Kabuyaya