Des terroristes d’Allied Democratic Forces (ADF) ont signé une incursion en commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, en province du Nord-Kivu.

Le fait s’est produit dans la nuit de mardi à mercredi 17 février 2021, au quartier Mbimbi, dans la commune rurale d’Oicha. Selon des sources de la société civile locale, le bilan fait état de 4 personnes tuées, 3 portées disparues et plusieurs biens de la population pillés.

« C’est un sentiment de désolation parce que la plupart de fois, nous croyons que quand il y a une petite accalmie, c’est la fin de la guerre. Nous étions en train de dire que pendant l’accalmie, il faudrait à ce que les services de sécurité fassent des patrouilles. Malheureusement aujourd’hui, l’ennemi est survenu et a tué 4 personnes dont 2 femmes et 2 hommes », s’est lamenté un acteur de la société civile d’Oicha.

Le bourgmestre d’Oicha parle dune conséquence de l’infiltration de l’ennemi dans cette commune rurale. Nicolas Kambale a incité ses administrés à la vigilance pour s’assurer de la bonne protection de la population d’Oicha et de ses environs.

« Nous demandons à la population d’être calme et vigilante, parce que cette incursion nous montre que l’ennemi est en train de roder dans notre zone. Aussi, aux services de sécurité de redoubler des efforts parce que quand nous voyons là où l’ennemi se trouve, il y a quand même des positions militaires. L’ennemi utilise maintenant de la ruse », a rappelé le bourgmestre d’Oicha.

Cette situation trouble de nouveau la quiétude des habitants de cette zone du Nord-Kivu. La plupart d’entre eux sont contraints à quitter leurs milieux d’habitation pour s’abriter dans des zones moins insécurisées.

Cette nouvelle attaque armée intervient après près de dix mois d’accalmie observée dans la commune rurale d’Oicha.

Martial Bendelo