Le commissariat de la police nationale congolaise, PNC Nord-Kivu décide de mettre fin au phénomène “policier en détachement auprès des domiciles des particuliers”.

Le général Aba Van Ang a annoncé cette mesure samedi 20 Février 2021, au cours de la parade tenue au chef-lieu du Nord Kivu. Le commissaire provincial de la police, a révélé que certains commandants détacheraient des policiers auprès des civils sans l’aval de la hiérarchie.

Le patron de la police au nord kivu a mis en garde tous les commandants qui se livrent au détachement de leurs éléments auprès des particuliers. Une mise en garde formulée, après le décès de deux policiers, tués au quartier Kyeshero à Goma dans une affaire des conflits parcellaires, mercredi 17 Février.

À l’en croire, ce sont des morts évitables si le commandant de l’unité en détachement avait pris des précautions.

« l’État nous paye chaque mois. Nous ne devrions pas aller chercher de l’argent dans le mauvais sens. Policiers, prenez bien soins de votre pays puisque c’est depuis 11 heures jusqu’à 14 heures que les policiers réclamaient des renforts avant que les manifestants ne viennent les tuer. C’est incroyable, les choses prennent une mauvaise tournure et je regrette fort. Par conséquent, tous les détachements ne vont plus exister. Moi je fais ce métier depuis longtemps, on ne me payait même pas 50 dollars. Mais, on a enduré, on a travaillé pour la Nation », a-t-il exhorté.

Par ailleurs, le commissaire provincial de la police au Nord-Kivu, a appelé ses éléments à la discipline pour une bonne sécurité de la population.

« Que chacun fasse son travail dans le sérieux. De moi-même en passant par des commandants jusqu’aux policiers pour que le pays ne puisse pas tomber », a-t-il insisté.

La Rédaction