Au total 46 militaires FARDC qui étaient en détention à la prison de Munzenze à Goma, ont été remis ce Mardi à la discipline du corps du commandement de la 34e région militaire, par l’auditorat supérieur du Nord Kivu. Leur remise en liberté s’inscrit dans le cadre du désengorgement des prisons  en cette période de lutte contre la propagation du Covid-19.

Selon le communiqué de la 34ème région militaire des FARDC, c’est en exécution des instructions de l’Auditorat Général que ces 46 militaires ont été remis en liberté par l’auditorat supérieur du Nord Kivu. Il s’agit des militaires poursuivis pour des faits bénins. La même source précise qu’en les libérant, l’auditorat opérationnel du Nord Kivu a estimé utile de retourner ces militaires à la discipline du corps  à la 34e Région Militaire après examen de leurs dossiers afin qu’ils soient encadrés et reconditionnés pour une utilisation rationnelle.

Ismaël Kabuyaya