Le ministre provincial de la justice et droits humains au Nord-Kivu, Robert Kambale Lufungula annonce la mise sur pied d’un comité de Coordination de la Chaîne Pénale en province.

L’annonce a été faite mercredi 17 mars 2021 à Goma, au cours d’une séance de travail entre le Ministre provincial de la Justice et droits humains, le corps des défenseurs judiciaires du Nord-Kivu, la Monusco et le barreau du Nord-Kivu. Ce cadre aura pour mission d’assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations des acteurs judiciaires, notamment celles de la cellule Provinciale de la Détention Préventive (CPDP) et du groupe Thématique Justice et Droits Humains (GTJDH).

« C’est autour de diagnostic que nous avons effectué pendant plusieurs mois au sujet du secteur de la justice. Nous avons passé en revue tous les problèmes relatifs à l’appareil judiciaire. Nous avons, avec la section d’appui à la justice de la Monusco, levé l’option d’amener tous les acteurs sur une table de discussion afin de réfléchir comment nous pouvons contourner le problème du fonctionnement de la justice. Voilà pourquoi aujourd’hui nous réfléchissons sur comment mettre un comité sur pied », a expliqué Maitre Robert Kambale Lufungula, ministre provincial de la justice et droits humains au Nord-Kivu.

Il a ajouté que ce cadre de réflexion qui va durer deux jours est organisé sous le haut patronage du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita.

La Rédaction