Le bilan de l’accident de circulation survenu vendredi au parking Kihisi, en territoire de Nyiragongo s’est alourdi. Il est passé à 21 morts et 16 blessés.

Ce samedi 20 mars 2021, le gouverneur de la province du Nord-Kivu a visité le site où s’est produit l’incident. Sur place, Carly Nzanzu Kasivita a annoncé que les blessés seront pris en charge par le chef de l’État Félix Tshisekedi, lui qui a garanti également un appui pour les funérailles des pauvres citoyens morts dans cet accident. L’autorité provinciale du Nord Kivu était accompagnée de certains membres du conseil de sécurité.

Après Nyiragongo, Carly Nzanzu Kasivita a rendu visite aux blessés admis aux soins les uns à l’hôpital provincial du Nord-Kivu et d’autres à l’hôpital Heal Africa. Revenant sur les causes de l’accident, le gouverneur du Nord Kivu a accusé la défaillance du système de freinage.

« Notre véhicule de l’armée nationale qui quittait Kisangani, a malheureusement perdu le système de freinage à plus ou moins 2Km du lieu de laccident. Le chauffeur a essayé de faire de son mieux, mais ça n’a pas tenu », a expliqué le gouverneur du Nord-Kivu.

Il conclut qu’après l’enterrement des victimes des décisions pourraient être annoncées quant à la relocation du parking de Kihisi situé au village Rukoko, en territoire de Nyiragongo, province du Nord-Kivu.

Rédaction