L’eau contribue d’une manière positive à la promotion de l’hygiène et de l’assainissement en ville de Butembo, pour lutter contre le coronavirus et la maladie à virus Ebola. Affirmation du chef de bureau urbain de l’énergie et des ressources hydrauliques.

Alexandre Kitsa a fait cette déclaration ce lundi 22 mars 2021, à l’occasion de la journée mondiale de l’eau. Le chef de bureau de l’énergie et ressources hydrauliques en ville de Butembo, conseille la population à avoir la culture d’utiliser l’eau chlorée, après 24h pour ne pas s’exposer aux maladies hydriques.

« Le lavage des mains, c’est vraiment l’une des mesures barrières qui doivent être sérieusement respectées. Nous avons beaucoup travaillé avec l’autorité urbaine pour que cela soit effectif dans notre ville de Butembo. Il faut une bonne quantité d’eau et une eau bien traitée. Il faut placer des points de lavage des mains à l’entrée de la ville, de l’hôtel, des églises, etc. L’eau contribue beaucoup à la promotion de l’hygiène et l’assainissement. Lorsque nous avons une eau que nous avons chlorée, nous devons la consommée pendant 24 heures parce qu’après 24 heures, il y a des risques que cette potabilité soit perdue et que l’eau soit dangereuse pour notre santé », a expliqué Alexandre Kitsa.

C’est sous le thème, « la place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger », que la journée mondiale de l’eau a été célébrée au niveau mondial.

La Rédaction