Les agronomes de la chefferie des Bashu, en territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, participent à une formation sur les techniques de croissance de la production alimentaire.

Cette séance de renforcement des capacités qui s’est ouverte mardi 6 Avril 2021, se déroule dans la grande salle des réunions du bureau administratif de la chefferie des Bashu. Cette formation s’inscrit dans le cadre de la vulgarisation de la loi, la lutte contre les wilts bactériens et d’autres maladies courantes qui attaquent les cultures. Kasereka Safari Biriro, agronome en chefferie des Bashu, indique que l’objectif principal de cette formation est d’éradiquer toutes les maladies qui attaquent les bananiers.

« L’objectif de ce recyclage est d’outiller les nouveaux moniteurs dans le domaine de la politique agricole de l’heure. Mais aussi, leur apprendre quelques techniques agricoles en rapport avec la qualité du sol », a fait savoir Kasereka Safari Biriro.

Après cette formation, les agronomes vont visiter les champs des bananiers à Bashu afin de les nettoyer de toutes les maladies. Selon le Mwami de la chefferie des Bashu, les propriétaires des bananiers attaqués par les wilts bactériens seront sommés de payer une amande de 40 000 francs congolais.

Fiston Matsande