Des altercations entre les manifestants et les forces de sécurité ont vécu mercredi 7 avril 2021, dans la cité frontalière de Kasindi-Lubirihya, territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

Les jeunes de la commune rurale de Kasindi-Lubirihya en colère protestaient contre le passage des engins roulants de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) à la frontière Congolo-ougandaise en direction de Beni. Les manifestants qui voulaient arrêter le convoi ont fait face aux éléments de la Police Nation Congolaise, commissariat de Kasindi-Lubirihya et à ceux des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ces derniers ont usé des gaz lacrymogènes et des balles réelles pour disperser les manifestants.

« On a tiré des balles réelles sur deux jeunes qui sont actuellement à l’hôpital et une femme qui a reçue une balle au niveau de la jambe et en a succombé », a témoigné Jadet Vutsapu, deuxième vice-président de la société civile du groupement des Basongora.

Il a révélé que certaines boutiques de la place ont été dévalisées par des militaires incontrôlés. Cette situation a paralysé les activités socio-économiques à Kasindi-Lubirihya, a informé la même source.

Freddy Kighoma