Une équipe du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique séjourne en ville de Butembo, dans la province éducationnelle Nord-Kivu II. Sa mission s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur l’enseignement et l’utilisation des manuels scolaires en langues nationales.

Selon Fontaine Lawula, fonctionnaire au sein du service de la communication au ministère de l’EPST, ce programme de valorisation de l’enseignement en langues concerne le niveau scolaire élémentaire et le niveau préscolaire. Cette campagne a pour objectif, permettre aux enfants congolais de connaitre et de valoriser les langues nationales avant le français qui est la langue officielle au pays.

« On est là dans le cadre de la sensibilisation sur l’enseignement et l’utilisation des manuels scolaires en langues nationales. Le Gouvernement s’est rendu compte après un constat que l’enseignement qui était donné par le français n’était pas bien assimilé par nos enfants. Il a pris l’initiative de donner au niveau préscolaire et scolaire l’enseignement en langues nationales pour essayer de bien roder nos enfants. Un enfant qui est enseigné dans sa langue maternelle comprend mieux la matière que celui qui est enseigné dans une langue étrangère. Sachez que la langue française n’est pas supprimée. Les résultats attendus est que nous aimerions que nos enfants puissent connaître et valoriser leurs langues nationales », a expliqué Fontaine Lawula.

Après la sensibilisation, cette équipe procédera à la distribution des livres d’enseignement en Kiswahili auprès de différentes couches du secteur de l’éducation scolaire et préscolaire.

Ismaël Kabuyaya