Le ministre congolais de l’industrie, Julien Paluku kahongya a présidé la réunion du dernier réglage pour la tenue à Kinshasa de Business forum, sur le développement de la  chaîne de valeur régionale, lundi 21 juin 2021.

Cette rencontre a connu la participation des délégués de la Commission Économique de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Afrique Centrale (CEA-UN) qui appuie le business forum.

 À en croire Jean-Luc Namegabe Mastaki, économiste en Chef/CEA-UN, cette réunion consistait à fixer la date du déroulement de Business forum sur le développement de la chaîne de valeur régionale en matières de l’industrie des batteries électriques et des marchés des véhicules électriques ainsi que des énergies propres, en République démocratique du Congo.

Jean-Luc Namegabe Mastaki a précisé que cet atelier qui aura lieu à la fin du mois de juillet 2021 va permettre à la RDC de mobiliser des partenaires afin de se positionner à un niveau supérieur de la chaine de valeur des matières premières.

« Les grands acteurs se sont déjà signalés et confirment le rendez-vous qui est pris en RDC en fin de mois de juillet. Parmi ces grands acteurs, nous pouvons citer la banque africaine de développement, Africa Finance Corporation, le Global Compact des Nations-Unies, AFREXIBANK et tant d’autres. Les grands secteurs privés, Global du monde de la batterie, des énergies renouvelables et véhicules électriques se signalent au podium de la RDC. La commission Economique des Nations-Unies pour l’Afrique est le bras technique de l’ONU pour accompagner les pays africains non seulement en développement économique, mais aussi dans la mobilisation des partenariats stratégiques pour leur développement. Nous allons mobiliser le partenariat stratégique, non seulement avec des grandes agences et institutions financières africaines ou internationale, mais aussi avec le secteur privé, pour qu’ils viennent appuyer la RDC beaucoup plus dans une approche business to business, pour qu’elle puisse se positionner sur un segment plus élevé de la chaine de valeur des matières premières », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le Ministre Congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a salué la mobilisation de tous les acteurs dans la planification et l’organisation de cette activité.

La Rédaction