Au total, six éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dont 5 officiers sont mis à la disposition de la justice militaire, depuis mardi 27 juillet 2021.

Ces militaires sont accusés par l’Inspection Générale des FARDC, de détournement des fonds alloués aux opérations Sokala1, dans la partie grand nord de la Province du Nord-Kivu.

Selon le major  Jerry Gbelo, porte-parole de l’Inspection Générale des FARDC en mission de travail à Beni, l’arrestation de ces six militaires intervient après des vérifications sur base des documents référentiels par l’inspecteur de FARDC, le général d’armée, Gabriel Amisi Nkumba.

« Vérifications faites sur base des documents référentiels, des transfert des fonds, des pièces justificatives d’utilisation, il s’est avéré quelques dérapages. Six militaires dont cinq officiers supérieurs et un sous officier de troisième classe sont impliqués dans un détournement des fonds. Ils sont mis à la disposition de la justice, à l’auditorat militaire garnison de Beni pour être transférés à l’auditorat supérieur à Goma pour enquêtes »,

a annoncé le major Jerry Gbelo.

L’Inspecteur Général des FARDC, le général d’armée Gabriel Amisi Nkumba est arrivé à Beni dimanche 25 juillet 2021, dans le cadre du contrôle d’utilisation des fonds alloués au secteur opérationnel Sokola 1 grand nord. Cette délégation revient de Bunia où elle a mené le même contrôle sur l’affectation des fonds destinés au secteur opérationnel de l’Ituri. Sur place, plusieurs officiers présumés coupables, ont été arrêtés et mis à la disposition de la justice militaire.

La Rédaction