Le Directeur Général de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG), dément l’information faisant état du déclenchement, par ses agents d’un mouvement de grève.

Le Directeur Général de l’OVG, Kasereka Mahinda a réagi, mercredi 28 juillet 2021 à l’information qui circule sur la toile, annonçant un “prétendu” mouvement de grève du personnel de cette institution publique.

À l’en croire, il ne s’agit pas d’un mouvement de grève, plutôt d’un service minimum observé à l’OVG, conformément à la dernière instruction de l’autorité provinciale, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covi-19.

Il a par ailleurs indiqué que les démarches sont déjà entamées au niveau du Gouvernement congolais, pour la matérialisation de la promesse du chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« C’est l’autorité suprême qui a promis des changements des conditions salariales au niveau de l’OVG. J’ai confiance. Le matin, j’ai appelé  le délégué syndical puisqu’il y avait des rumeurs, pour lui expliquer que j’étais en contact avec le Ministre. Le Ministre m’a dit que le processus continue. J’ai compris qu’il y a beaucoup de services à contacter dont le service des finances. Il nous a appelé à la patiente parce que ça va prendre du temps »,

a déclaré le Directeur Général de l’OVG.

Pour sa part, Innocent Zirirane, Président de la délégation syndicale de l’OVG, confirme bel et bien que les agents de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) ont décidé de sécher le travail à partir de mercredi 28 juillet 2021. Ils exigent l’amélioration des conditions salariales comme promis par le Président de la République, Félix Tshisekedi, après la dernière éruption volcanique de Nyiragongo.

Mumbere Patrick Syaluha