Des nouvelles tueries des civils ont été signalées la matinée de samedi 28 Mai 2022 dans le village Beu-Manyama, à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

D’après la société civile d’Oicha, cette attaque a eu lieu vers 5heures locales. Elle dresse un bilan provisoire d’au moins 26 civils tués au cours de cette nouvelle attaque attribuée aux terroristes d’Allied Democratic Forces (ADF). En plus des morts, un civil et deux militaires FARDC ont été blessés.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé 7 terroristes ADT/MTM pendant la poursuite des assaillants.

« Nous avons suivi l’ennemi. Je vous informe que les FARDC ont réussi à neutraliser 7 éléments ADF et capturé un autre. Nous avons aussi récupéré deux armes de guerre du type AK47. Les opérations continuent pour ratisser la zone », a déclaré le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord-Kivu.

Cette incursion rebelle a provoqué un déplacement massif des populations civiles, informent les sources locales.

Mervedi Kalmer