Le Mwami Bhalitusuka Saa Mbili Pascal, chef de la chefferie des Watalinga, en territoire de Beni, au Nord-Kivu a présidé, ce samedi 25 juin 2022 la réunion du comité local de sécurité élargi à certaines couches de la population.

Au cours de cette rencontre, les participants ont passé en revue la situation sécuritaire qui prévaut sur l’ensemble de cette entité coutumière. Ils ont constaté une accalmie relative, grâce aux opérations menées conjointement par les FARDC et l’UPDF.

Toutefois, ils ont déploré la résurgence des cas de banditisme nocturne dans le groupement Bahumu, précisément en localité de Gawa, à l’extrême nord de la chefferie des watalinga, dont les auteurs seraient les jeunes de la place. Pour y remédier, des nouvelles mesures ont été prises par les services de sécurité.

Par ailleurs, des travaux communautaires dits « salongo » ont été annoncés dans la zone, afin d’entretenir les infrastructures routières. L’objectif est de faciliter les opérations militaires, mais aussi débroussailler les agglomérations abandonnées par les populations suite aux attaques des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF), lit-on dans le compte rendu de cette réunion de sécurité.

Tony Kitambala