Plus de 166 fugitifs de la prison de Kakwangura, en ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu sont déjà rattrapés par les services de sécurité.

L’information a été livrée à la presse ce jeudi 11 août 2022 par le Maire intérimaire de Butembo, le Commissaire Supérieur Principal Mowa Baeki-Telly Roger.

Selon l’autorité urbaine, parmi les détenus récupérés, figure un certain Kakule Nzole alias Kizito, l’unique combattant d’Allied Democratic Forces (ADF) qui se trouvait dans la prison de Kakwangura et qui a été libéré par les siens lors de l’attaque de cette maison carcérale.

« Nos services de sécurité sont en train de fournir des efforts. Raison pour laquelle, quelques-uns parmi ceux qui s’étaient échappés sont derrière moi. Ils sont au nombre de 166. D’autres sont encore en route. Il y a trois groupes. Le premier groupe est composé de 28 ex-otages, le deuxième est constitué des pensionnaires civils qui se sont évadés et le troisième groupe est composé des militaires. Voyez l’homme qui est tout juste au milieu, c’est un élément ADF. Il a été parmi les cerveaux moteurs de cette attaque. Il s’appelle Kakule Nzole alias Kizito », a expliqué Mowa Baeki-Telly Roger.

Plus de 800 détenus de la prison de Kakwangura à Butembo se sont évadés, dans la nuit de mardi à mercredi 10 Août 2022. C’était au cours d’une attaque armée attribuée aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF).

Roger Mulyata