5 éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) tués, plusieurs blessés dont un officier supérieur, 8 armes récupérées et 3 Jeeps incendiées, bilan encore provisoire d’une vive tension signalée en ville de Butembo, au Nord-Kivu, ce vendredi 12 Août 2022.

C’est depuis le petit matin de ce vendredi qu’une vive tension a été signalée à Kangote, au niveau de l’entrée nord de la ville de Butembo. Des altérations ont été rapportées entre un groupe de manifestants et les éléments de la Police Nationale Congolaise.

Les sources sécuritaires parlent d’une attaque des hommes armés identifiés comme des éléments Mai-Mai. L’armée a été déployée dans la zone pour appuyer la police.

« Le bilan provisoire fait état de 5 éléments de la PNC tués, plusieurs blessés dont le commandant ville adjoint de la Police en charge des opérations, 8 armes récupérées et 3 Jeeps de la police incendiées », renseignent ces sources.

Elles ajoutent qu’un militaire des Forces Armées de la RDC a été tué par un groupe de manifestants non loin du musée national.

Jusqu’en début d’après-midi, la situation reste tendue dans la partie nord de la ville de Butembo. Les activités socio-économiques sont également paralysées.

Cette situation intervient deux jours après l’attaque de la prison de Kakwangura par des hommes armés, à la base de l’évasion de plus de 800 détenus.

La Rédaction