Le Coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF dans la traque des rebelles ADF s’est entretenu, vendredi 03 juin 2022 à Kasindi-Lubiriha avec le responsable de l’entreprise DOTT qui exécute les travaux d’asphaltage de la route Kasindi-Beni-Butembo, en province du Nord-Kivu.

Leurs échanges ont porté sur les questions pouvant favoriser la bonne exécution de ces travaux déjà amorcés au niveau du poste frontalier de Kasindi-Lubiriha.

S’adressant à la presse au sortir de cette rencontre, le général Camile Bombele, Coordonnateur des opérations conjointes FARDC-UPDF a déclaré avoir insisté sur le respect de la convention signée entre la RDC et l’Ouganda, dans le cadre de l’exécution de ces travaux.

« Selon les conventions faites entre les deux Gouvernements, 40% de travailleurs doivent venir de l’Ouganda et 60% de la République Démocratique du Congo. Je dois veiller à ce que ce quota soit respecté. On doit voir comment relever le niveau de vie de cette population », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, le général Camile Bombele a réitéré l’accompagnement des armées de ces deux Pays dans la sécurisation du personnel et des matériels.

En rappel, les travaux d’asphaltage de ces axes routiers avaient été lancés par Félix Tshisekedi et Yoweri Museveni, respectivement Présidents de la RDC et de l’Ouganda, au mois de juin 2021.

Mervedi Kalmer