La cour militaire du Nord-Kivu a rendu son verdict, ce Jeudi 23 Juin 2022 dans le procès en appel de 12 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement, LUCHA/Beni.

Cette instance judiciaire a annulé la condamnation infligée aux militants de la LUCHA par le tribunal militaire garnison de Beni, pour défaut de qualité. Elle a décidé de déférer les prévenus à leur juge naturel.

Cette décision réjouit le collectif de la défense. Selon Maître Jeanpy Mbango, l’incompétence du tribunal militaire de garnison avait été soulevée même au premier degré de l’instruction de l’affaire, tenant compte de l’ordonnance du Chef de l’Etat du 18 mars.

« A l’audience de la fois passée, nous le collectif, avions souligné un moyen exceptionnel d’incompétence liée à la personne mais aussi à la matérialité de cette juridiction », déclare-t-il.

Le tribunal militaire de garnison de Beni avait condamné ces jeunes de la LUCHA à 12 mois de servitude pénale principale, vendredi 1er avril 2022. Ils étaient poursuivis pour désobéissance de la loi après avoir organisé une manifestation protestant contre la 12ème prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

Mervedi Kalmer