Le parti politique Rassemblement Congolais pour la Démocratie/Kisangani Mouvement de Libération (RCD/K-ML), encourage la jeunesse congolaise à s’enrôler massivement au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), pour empêcher les tentatives de Balkanisation du pays.

Le parti politique cher à Antipas Mbusa Nyamwisi a lancé cet appel dans un message rendu public mercredi 22 juin 2022. Dans son message relatif à la situation sécuritaire à l’Est de la RDC, le RCD/K-ML condamne “cette énième agression de la RDC sous couvert du M23“.

Il rappelle que cette nouvelle agression survient dans un contexte où les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), appuyées par leurs partenaires, font face aux Terroristes ADF auteurs des massacres des populations civiles en Territoires de Beni, au Nord-Kivu et d’Irumu, en Ituri.

Cette nouvelle agression du Pays par le M23 et son allié dénoncé officiellement par le Gouvernement Congolais, a entraîné des pertes en vies humaines, des déplacements massifs des populations, des pillages des biens de ces dernières et complique davantage la situation sécuritaire et humanitaire déjà précaire en Province du Nord-Kivu“, lit-on dans ce message.

Tout en soutenant les efforts diplomatiques menés par le Président de la République, Félix Tshisekedi, le RCD/K-ML soutient les Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui ne cessent de se donner pour défendre l’intégrité du territoire national, ainsi que la Police Nationale Congolaise.

Il encourage la jeunesse congolaise à répondre à l’appel de l’armée en se faisant massivement enrôler pour servir sous le drapeau, afin de renforcer la résistance patriotique aux multiples tentatives de Balkanisation du pays et ainsi éviter à la tentation s’intégrer les groupes armés négatifs.

Par la même occasion, le RCD/K-ML appelle le Gouvernement de la RDC, à prendre à bras-le-corps la situation sécuritaire de l’Est du Pays, à travailler sans désemparer à la réforme de l’Appareil de défense et de sécurité de la RDC, notamment en dotant les FARDC des moyens suffisants pour les rendre capables de répondre avec promptitude et efficacité aux besoins sécuritaires de la Nation, et éviter ainsi la sous-traitance des questions sécuritaires et de défense nationale de la RDC.

Enfin, ce parti politique demande aux Forces négatives, dont le M23 et l’ADF à une cessation immédiate des hostilités, à déposer les armes et à s’inscrire dans le schéma de la paix tant désirée. Il appelle toute la population congolaise, et plus particulièrement celle de la partie Est du Pays, à ne pas tomber dans le piège de la haine tribale, et à éviter de proférer des propos et de propager des messages xénophobes malgré les durs moments qu’elle traverse à ce jour.

La Rédaction