Les populations vivant non loin du bureau du quartier Vungi, en ville de Butembo, courent le risque de contracter des maladies, avec un dépotoir déjà créé sur l’une des rives d’un ruisseau qui traverse la commune de Mususa.

Les habitants qui s’en inquiètent veulent voir les autorités locales empêcher tout jet des déchets sur ce site.
Rencontrés vendredi 4 décembre sur le site de Vungi, le nommé Kapikipiki, conducteur de Ben et une dame qui s’appelle affectueusement Mama Moise, tenancière d’un restaurant, accusent les commerçants qui exercent dans différentes galeries locales et au marché central de Butembo, de transformer cet endroit en poubelle.

« Ce sont des gens d’ici au centre-ville qui viennent du marché avec ces déchets pour les jeter ici. Ce ne sont pas seulement les gens des restaurants, mais c’est une multitude de gens. Les saletés jetées ici viennent des galeries et même, les mamans viennent du marché central avec les déchets pour le jeter ici », ont-ils déploré.

Ils en appellent à l’implication des autorités compétentes pour arrêter cette situation qui met en danger plusieurs vies.

« Nous ne sommes pas capables de les empêcher. Et nous ne voulons pas voir les gens jeter leurs saletés ici. Nous disons non à ce phénomène ici, car cela affecte déjà notre santé. Que les autorités nous aident dans ce sens, car nous vivons un calvaire ici », plaide un autre chauffeur rencontré non loin de ce ruisseau transformé en poubelle.

En attendant, l’association des chauffeurs de Bens qui a son parking à quelques mètres du lieu, tente de pallier cette problématique en déversant de la latérite dans des flaques d’eau, pour ainsi éviter que des déchets y soient davantage jetés.

Rosette Kamukehere et Providence Birugho